Léa ne se souvient pas comment fonctionne l'aspirateur. Corbeyran, Gwangjo.

Aller en bas

Léa ne se souvient pas comment fonctionne l'aspirateur. Corbeyran, Gwangjo.

Message  temps-de-livres le Jeu 15 Juil - 12:15








Louis Levasseur est un écrivain qui a
perdu l'inspiration. En découvrant un journal intime dans des ordures,
il trouve le sujet de son prochain livre. Le contenu du
journal parle d'une jeune femme qui ne sait plus comment se servir
des appareils domestiques. Pour Louis, c'est le succès assuré. Jusqu'au
jour où il rencontre l'auteure du journal.






Quand on à le livre entre les mains,
on ne sait pas trop à quoi s'attendre. Un petit format, noir et blanc,
un titre pas forcément explicite. On commence la lecture
et nous sommes happés par celle-ci. Loin des histoires criminelles,
d'univers parallèles, de passé futuriste, Eric Corbeyran ecrit une
histoire humaine. Il n'y a aucune morale, Louis Levasseur
est un anti-héros qui profite d'un journal intime, pour renouer avec
le succès. Journal, qui ne raconte pas des choses passionnantes : Sa
rédactrice, Léa, perd la faculté de se servir des
appareils ménagers. Son cerveau n'arrive pas à mémoriser le mode
d'emploi.






Une intrigue qui semble toute simple,
minutieusement découpée par Eric Corbeyran. Tout au long du récit, le
scénario s'intensifie, offre de la profondeur aux
personnages, tout en prenant le temps de nous raconter le journal de
Léa. La première partie s'intéresse à Louis Levasseur, à sa découverte.
La seconde partie explore le succès du livre, mais
aussi qui est Léa. Eric Corbeyran nous mène où il le souhaite. Petit
à petit, il sème ses pions avant la dernière révélation qui éclaire un
second récit plus dramatique. Cette bande dessinée ne
serait pas aussi poignante et humaine sans le trait de Gwangjo. Ce
dessinateur adopte l'approche réaliste, sans omettre quelques touches
issues du manga, pour mieux détourner l'attention. Tout au
crayonné, le dessin apporte une note de douceur, et de simplicité
dans cette chronique amère de notre société.



Un livre à mettre entre toutes les
mains.


La chronique sur Temps de livres
avatar
temps-de-livres

Messages : 5
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 45
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur http://temps-de-livres.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum