L'affaire Dominici, Pascal Bresson, René Follet.

Aller en bas

L'affaire Dominici, Pascal Bresson, René Follet.

Message  temps-de-livres le Lun 27 Sep - 20:44





Dans la nuit du 4 au 5 Aout 1952, trois anglais sont tués : Un couple et leur petite fille. Le meurtre se passe à proximité de la demeure des Dominici, la grand'terre. Envoyé sur place, le commissaire Sébeille enquête. Ses soupçons se portent très vite sur la famille Dominici. Face à lui, le patriarche, Gaston Dominici, défend sa famille.




L'affaire Dominici a deffrayé la chronique pendant de nombreuses années. Un triple meurtre sans mobile apparent, une enquête maladroitement menée, la culpabilité de Gaston Dominici n'a jamais été vraiment établie. Des livres ont été écrits, des films et une pièce de théâtre ont été réalisés. Pascal Bresson s'occupe de la bande dessinée.


Toute l'histoire tournera autour de l'artercation continue de deux hommes. Gaston Dominici, vieux campagnard de 75 ans, patriarche d'une famille, paysan et fier. De l'autre côté, un commissaire habitué aux meurtriers, un policier tenace, citadin. Tout oppose ces deux hommes au fort caractère. La force de Pascal Bresson est de nous faire dérouler cette histoire "tranquillement". Loin des histoires policières à l'américaine, il nous livre sa version de l'affaire Dominici. Ce sera une comédie humaine. Trahison de la famille Dominici, trahison de la justice, qui aura raison?




L'artiste qui secondera Pascal Bresson est René Follet. Ce talentueux dessinateur va mettre en scène une cinquantaine de pages. Réalistes, humaines, ces planches réalisées avec talent par ce maître qu'est René Follet transfigure cette bande dessinée. Ces dessins font penser aux illustrations des tribunaux, sauf qu'ici, tout est joué d'avance. L'absence de couleur rend l'émotion du trait, de l'histoire, plus présente.

L'affaire Dominici est restée gravée dans la mémoire collective, car certaines affaires ne seront jamais résolues. Le duo Bresson/Follet ressuscite de fort belle manière cette époque.


L'affaire Dominici :
Scenario : Pascal Bresson
Dessin : René Follet
Editions : Glénat

La chronique sur le blog
avatar
temps-de-livres

Messages : 5
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 45
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur http://temps-de-livres.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Pascal Bresson.

Message  stevan le Mer 29 Sep - 12:12



- Nom, prénom et profession ?

BRESSON, Pascal, illustrateur, dessinateur, auteur et scénariste...



- Quel est ton parcours ?

Très classique. J'ai découvert les enquêtes de Ric Hochet dessinées par Tibet dans le journal Tintin. J'avais 5 ans. Je me suis amusé à recopier case par case, album par album et ce jusqu'à l'âge de 17 ans ! J'ai eu la chance de connaître Tibet et René Follet, deux grands auteurs. Ils m'ont donné le goût de ce métier; la rigueur et la passion. Tibet me corrigeait pendant des années mes tonnes de dessins que je lui envoyais. C'était un homme généreux et bon. René Follet, quant à lui, m'a appris la couleur. Je n'ai pas fait d'école, juste la démerde, la passion et le travail.



- Quel est ton actualité ?

Deux albums en septembre : L'affaire Dominici et Ushuaïa, les aventures de Nicolas Hulot (Editions Glénat).






- Ca mange quoi un auteur de BD ?

Il faut penser à manger équilibré ! Eviter les sucres et les sodas, car nous sommes assis toute la journée ! Pour ma part, je suis plus café ou thé vert... et également mes 5 fruits par jour !



- Des conseils pour les jeunes qui voudraient faire de la BD ?

Ténacité, modestie, passion, rigueur... Pour ceux qui ne font pas les écoles de dessins, deux conseils ! Observer et recopier intelligemment pour bien comprendre le mécanisme de la BD. Puis, un troisième, montrer son travail aux professionnels., mais toujours y croire et avoir la foi ! Et ne pas se prendre la tête...



- Qu’emporte tu sur une île déserte ?

Ma femme, mes enfants, mes chiens et ma collection entière de Ric Hochet.



- Ton groupe de musique préféré et est ce que tu écoutes un truc en particulier pour trouver l inspiration ?

Tout dépend si j'écris ou si je dessine... Quand je scénarise, je n'écoute rien ! Silence complet ! Par contre, en dessinant, j'aime écouter la radio en fond, entendre parler ça fait du bien, surtout avec notre travail de solitaire ! Sinon, Coldplay, Depeche Mode, Tears for Fears, etc...



-Financièrement, ça vit de quoi un auteur de BD ?

Bigre ! Tu ne fais pas ce métier pour gagner de l'argent, ni pour la célébrité ! Ceux qui fonctionnent bien gagnent bien leur vie ! Un jeune qui débute, pas facile pour lui ! Même un semi-ancien. 20 ans de métier voilà seulement 5 ans que je sors la tête de l'eau !



- Est-ce que tu connais Brest ou la Bretagne ?

Les deux ! J'habite à saint-Malo. Je connais bien Brest, d'ailleurs j'y dédicace très souvent. La prochaine dédicace aura lieu à la librairie Dialogue le samedi 23 octobre... Tu viendras ? Avec des copains et surtout des copines...



- Le plus beau jour de ta vie ?

La naissance de mes 3 enfants.



- Quelle est la question que j aurais du te poser ?

Es-tu heureux de faire ce métier ?



- Une question de Frank Giroud :

« Dis, pourquoi tu continues à répondre à toutes ces interviews??! »

J'aime bien discuter, échanger et partager...



-Une questions de Chester :

« Cette vie terrestre a-t-elle un sens? »

Bof ! Je n'y pense même pas.





- Une question de Obion :

« La place du dessinateur de BD dans la société ? »

Quasiment nul ! On existe pas ! Pas de statut, reconnu de rien.



-Une question de Kevin « Trantkat » Herault :

« Et sinon, sexuellement, ça baigne ? »

On fait aller ! Pas trop le temps d'y penser en ce moment !



- Une question de Pénélope Bagieu :

« Dis-moi, sur quel genre de projet tu aimerais travailler aujourd'hui ? »

Sur les romans graphiques ! Mettre en avant les tranches de vie de personnes de la société, les états d'âmes, etc...



-Une question de Wilfrid Lupano :

« Mais dis-moi, au fond, un scénariste de BD, est-ce que ce n'est pas tout simplement un écrivain raté ? Mmmh ? »

Pas du tout ! C'est un métier. Certes galvaudé, car tout le monde écrit maintenant ! Les copines des dessinateurs, ceux qui n'arrivent pas à percer, etc... Même si ce n'est pas terrible, ils arrivent toujours à placer les scénarios ! Il n'y a plus de Charlier, Tillieux, Goscinny, Cauvin, Van Hamme... Il n'y a plus de grands scénaristes qui nous ont fait rêver !



- Une question d’Antoine Ozanam :

« euh... Et si la BD devait s'arrêter pour toi, que ferais-tu du reste de ta vie et comment vivrais-tu cela ? »

Un élevage de chiens ! Du moins, la race Carlin. J'adore les animaux. Eux au moins, sont reconnaissants et moins con que l'espèce humaine.



- une question de Gally :

« Pourquoi faire ce métier au lieu de travailler dans le bâtiment ? »

Un choix de petit garçon. Je suis tombé dans la marmite BD depuis mon plus jeune âge ! C'est la passion plus que tout. J'ai rêvé devant des auteurs comme Tibet, Maurice Tillieux, Hergé, Uderzo... J'ai toujours voulu faire comme eux, être dessinateur... Je n'ai pas leur talent, mais j'appartiens à la même profession. J'ai l'impression d'être un peu, je partagae leur univers.



-Une question de Julie Maroh :

« Que cherches-tu à déclencher en racontant une histoire ? »

De l'émotion, de la tendresse, une prise de conscience...


Dernière édition par stevan le Mer 29 Sep - 12:33, édité 2 fois
avatar
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 40
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Dominici, Pascal Bresson, René Follet.

Message  stevan le Mer 29 Sep - 12:25

avatar
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 40
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Dominici, Pascal Bresson, René Follet.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum