Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Entre les ombres, Arnaud Boutle.

Aller en bas

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Empty Entre les ombres, Arnaud Boutle.

Message  temps-de-livres le Lun 27 Sep - 20:40

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Ombres10




Dans une cité anonyme, la nature reprend ses droits. Météo détraquée, flore gigantesque. Face à celà, un homme se bat pour survivre. Mais il est seul.

Arnaud Boutle imagine la vie quotidienne d'un survivant, dans une cité, où l'être humain n'est plus. L'apocalypse est passée par là, mais on en saura pas plus. Le lecteur pensera aux récits post-apocalyptiques. Arnaud Boutle s'y réfère, sans s'y attacher.

Au contraire, son récit ne va pas rechercher une quête, mais il va raconter la survie du personnage. Un personnage dont on ne saura presque rien. Il essaye de subsister, de mener une vie "normale". A défaut de cotoyer ses proches, il se rappelle son passé, il s'attache à se souvenirs.

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Ombres12


Le rythme est posé, presque lent. Arnaud Boutle pose un regard contemplatif sur ce monde moderne qui n'est plus. Si tout a été éradiqué, pourquoi se dépêcher? Son personnage prend son temps, tout en essayant de survivre. Mais quand il n'y a plus, ni électricité, ni internet, ni musique, le temps passe plus lentement. On doit s'organiser autrement.

Le dessin suit cette ambiance poétique. Chaque détail du décor est à sa place, chaque image est un instantané. L'ensemble appelle à la contemplation..On appréciera le dessin au crayonné. Celui-ci est doux, mais permet un fort contraste. Quant aux couleurs, quasi-inexistantes, elles évoquent les photos en noir et blanc.

Arnaud Boutle nous invite à vivre le jour présent, à s'imprégner des choses les plus ordinaires.
Un livre émouvant et poétique.


Scénario-Dessin-Couleur : Arnaud Boutle

Collection : Mille feuilles

Editions Glénat

La chronique sur le blog
temps-de-livres
temps-de-livres

Messages : 5
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 47
Localisation : Brest

http://temps-de-livres.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Empty Re: Entre les ombres, Arnaud Boutle.

Message  stevan le Mar 28 Sep - 15:31

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Ombres11


Le blog d'Arnaut Boutle :

http://www.fffft.com/
stevan
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 42
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Empty Interview d'Arnaud Boutle.

Message  stevan le Mer 29 Sep - 11:38

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Boutle10


-Nom, prénom et profession ?

Arnaud Boutle, auteur de bd.



-Quel est ton parcours ?

Tout droit. J'ai fait un bac littéraire option arts plastiques puis fait une fac d'arts. Ensuite j'ai fait de la mise en couleur pour pas mal d'éditeurs avant de faire mes premiers albums en tant qu'auteur chez les éditions Paquet.



-Bibliographie, plus ou moins sélective ?

J'aime rappeler mon premier album "l'arbre à chute" aux éditions La Chose. Ça fait un bail et c'est introuvable mais je reste fier de ce livre. Sinon, una adaptation en trois tomes de "Pinocchio" aux éditions Paquet. Enfin "Entre les ombres "chez Glénat, et "il était 7 fois" chez Argemmios, un livre pour enfant dont j'ai fait les illustrations intérieures qui sortira à la fin de l'année.



-Quel est ton actualité ?

"Entre les ombres" justement, l'album est sorti le 15 septembre... J'espère seulement qu'il ne sera pas noyé parmi la masse gargantuesque des sorties de la rentrée.



-Ca mange quoi un auteur de BD ?

Du chocolat. Tout le reste est accessoire. Non sans rire, vivre de ce métier devient de plus en plus difficile. Les contrats même dans les grandes maisons d'éditions se font au forfait et plus à la page. Il reste encore des exceptions, mais dans la majorité des cas on est obligé de travailler à coté. De fait on se retrouve aujourd'hui dans une situation tel que les éditeurs signent beaucoup pour peu de rémunération. La profession s'amateurise, comme beaucoup d'autres métiers artistiques, qui ne rapportent plus assez pour en vivre. Beaucoup sont obligés d'en faire une activité secondaire, alors qu'on y passe bien plus de temps que sur un métier qui "fait vivre" .



-Des conseils pour les jeunes qui voudraient faire de la BD ?

Hm... Quoi dire de positif ? Si vous êtes comme moi et que vous ne pouvez pas vivre sans raconter des histoires en image, soyez opiniâtre. Et endurant.
Et rappelez vous que c'est l'éditeur qui a besoin de vous. Pas l'inverse. Après, les 5/6 années qui viennent sont sans doute les pires à venir pour se lancer, les auteurs se demandent toujours à quelle sauce ils seront mangés avec le passage au numérique. Pour l'instant, ce n'est pas rentable pour les éditeurs mais ça va changer, et tout le métier va évoluer...



-Qu’emporte tu sur une île déserte ? (3 ou 4 choix)

Rien, ça doit être le pied une île déserte ! Hahaha ! Non sans blague je suis incapable de survivre trois jours sur une ile déserte. Je suis loin d'avoir la force d'âme de mon héros dans "Entre les ombres" faire un choix de choses à emporter c'est peine perdue.


Entre les ombres, Arnaud Boutle. Boutle10




-Ton groupe de musique préféré et est ce que tu écoutes un truc en particulier pour trouver l inspiration ?

Je n'ai pas un groupe préféré, je suis hyper éclectique, de l'electro down tempo planante, à la dancefloor, en passant par la chanson française, les bo de films ou de jv, le pop-rock ou la musique baroque, j'écoute de tout. Mais j'ai mes périodes, je peux rester un mois bloquer sur un truc que j'aime, jusqu'à l'overdose. Et quand je dessine j'écoute toujours de la musique. Par contre si je bosse sur un scénario il me faut le silence absolu.



-Financièrement, ça vit de quoi un auteur de BD ?

Heu, si je dis des revenus de sa femme j'ai bon ? Sérieusement j'en ai déjà un peu parlé au dessus. Je ne dis pas que c'est impossible de vivre de la bd, mais c'est de plus en plus difficile, comparativement, on gagne sa vie de façon indécente en faisant du chara-design pour une boite de jeu vidéo par exemple. Les jeunes qui se lancent doivent le savoir. La bd ça n'a jamais beaucoup rapporté.



-Est-ce que tu connais Brest ou la Bretagne ?

En fait je suis Breton... Bon je sais, vivant en ce moment à Toronto ça ne se voit pas trop... Mais j'ai grandi en basse Bretagne du coté de Saint-Nazaire, j'ai fais mes études à Nantes et Rennes. J'ai des amis et de la famille à Brest. Alors oui c'est chez moi la Bretagne, même si je vis loin de là.



-Le plus beau jour de ta vie ?

Non mais c'est quoi ces questions ? Vraiment ? Pfff, je me rappelle plus.. Ben... Allez aujourd'hui !



-Quelle est la question que j aurais du te poser ?

Je te paye combien pour cette interview ?



-Une question de Frank Giroud :

« Dis, pourquoi tu continues à répondre à toutes ces interviews??! »

Ben là je suis dans le train entre Nantes et Rennes en route vers ma prochaine dédicace et j'avais envie de frimer avec mon iPad ! Hahaha !



-Une question d’Arnaud Floc’h :

« Quelle est la part de sentiment et d’émotion dans la construction d’une œuvre ? »

Pour ma part c'est 100%.



Entre les ombres, Arnaud Boutle. Boutle11




-Deux questions de Chester :

« Cette vie terrestre a-t-elle un sens? »

« A quoi bon tout ça? »

La réponse est simple : lit "Entre les ombres" hehe...



-Une question de Obion :

« La place du dessinateur de BD dans la société ? »

Sans blague c'est vraiment Obion qui ME pose cette question ? La réponse est simple : entre le sdf et le magicien d'Oz.



-Une question de Kevin « Trantkat » Herault :

« Et sinon, sexuellement, ça baigne ? »

Si vous êtes blonde mignonne, sans cervelle et insatiable, contactez moi...



- Une question de Pénélope Bagieu :

« Dis-moi, sur quel genre de projet tu aimerais travailler aujourd'hui ? »

Je viens de finir une histoire quinze passe après l'apocalypse. La prochaine histoire se passera alors que l'apocalypse n'a pas eu lieu. Et finalement c'est pire...



-Une question de Wilfrid Lupano :

« Mais dis-moi, au fond, un scénariste de BD, est-ce que ce n'est pas tout simplement un écrivain raté ? Mmmh ? »

Scénariste ça n'empêche pas d'être écrivain. Personnellement j'ai pas le temps de faire écrivain...



- Une question d’Antoine Ozanam :

« euh... Et si la BD devait s'arrêter pour toi, que ferais-tu du reste de ta vie et comment vivrais-tu cela ? »

Tout dépends des circonstances, si c'est un choix personnel, c'est que je n'ai plus rien à raconter. Dans ce cas, je peux faire n'importe quoi d'autre. Comme enseigner par exemple.



- une question de Gally :

« Pourquoi faire ce métier au lieu de travailler dans le bâtiment ? »

J'ai des petites mains fragiles



-Une question de Julie Maroh :

"Que cherches-tu à déclencher en racontant une histoire ?"

J'ose croire qu'en me lisant, les gens passent un bon moment plongés dans mon univers, tout en pouvant entamer un brin de réflexion. Que je leur fait du bien quoi...
stevan
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 42
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Empty Re: Entre les ombres, Arnaud Boutle.

Message  Tony le Mar 5 Oct - 16:32

Je suis assez d'accord avec Stevan. C'est une bonne BD. Le rythme est calme, on sent vraiment la monotonie de la vie du héros, ponctuée par quelques rares souvenirs d'évenements violents.
Tony
Tony

Messages : 184
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 38
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Entre les ombres, Arnaud Boutle. Empty Re: Entre les ombres, Arnaud Boutle.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum