Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -60%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth
Voir le deal
28.80 €

De briques et de sang. Hautière et François.

Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty De briques et de sang. Hautière et François.

Message  stevan le Mer 15 Déc - 16:49

De briques et de sang. Hautière et François. Brique10



1914, alors que la guerre approche, un journaliste de "L'Humanité" enquète sur une série de meurtres au familistère de Guise.

Une bd trés complexe et vraiment interessante. Nous avons dans cette histoire, trois sujets : l'enquete policière à proprement parlé, le contexte historique du début de la guerre, et la découverte (au moins pour moi...) du familistère de Guise.

Le familistère est une sorte d'utopie socialiste, où les ouvriers d'une usine, deviennent actionaires et propriétaires, peuvent résider dans un palais sociètaire, au sein même de l'entreprise, pour former une société harmonieuse.


De briques et de sang. Hautière et François. Debriq10

Projet de dessin de couverture de "De briques et de sang" par David François


A voir, le site du familistère :

http://www.familistere.com/site/index.php
stevan
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 41
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty Re: De briques et de sang. Hautière et François.

Message  stevan le Mer 15 Déc - 17:19

De briques et de sang. Hautière et François. Essais10

Le blog de David François:

http://francoisdav.blogspot.com/

Le blog de Régis Hautière :

http://aspirine.canalblog.com/
stevan
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 41
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty Re: De briques et de sang. Hautière et François.

Message  Tony le Jeu 16 Déc - 19:01

Une bonne enquête, dans un milieu assez intéressant (le familistère existe réellement !). L’enquête en elle-même donne des pistes au fur et à mesure mais réussit à surprendre, jusqu’à la fin. Et le monde des travailleurs, pour son côté utopique et pessimiste, est bien retranscrit. On comprend que, malgré l’idéal posé par le familistère, il reste une organisation humaine, soumis à ses passions et ses erreurs. Côté dessin, si les couleurs se prêtent bien à l’ambiance, les personnages ne sont pas toujours les mieux faits… Une bonne BD tout de même.
Tony
Tony

Messages : 184
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 38
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty Interview de R Hautière.

Message  stevan le Mer 22 Déc - 13:19

De briques et de sang. Hautière et François. Brique10


-Nom, prénom et profession ?

Hautière Régis, scénariste


-Quel est ton parcours ?

J'ai fait cinq ans d'études après le bac avant de me lancer dans la vie active. J'ai travaillé pendant dix ans pour une association d'utilité publique. En parallèle, j'ai commencé à monter mes premiers projets de bande dessinée, avec des copains dessinateurs. Dès que j'en ai eu l'occasion, j'ai démissionné de mon poste salarié pour me consacrer exclusivement à l'écriture de scénarios. Ca va faire 6 ans maintenant.


-Bibliographie, plus ou moins sélective ?

Le Dernier envol, Paquet, 2005

Prix Décoincez la bulle, festival d'Angoulême 2006

Prix du meilleur album, festival de Nîmes 2006


L'Etrange affaire des corps sans vie, Paquet, 2006

Grand prix du meilleur album, festival de Moulins 2007

Prix Abracadabulle, festival des Sables d'Olonne 2007


Au-delà des nuages (2 tomes), Paquet, 2006 et 2007

Prix de la meilleure bande dessinée aéronautique 2006 de l'Aéroclub de France

Prix du meilleur album, festival du Bourget 2007


Trois empires, Soleil, 2008


Dofus Monster n°5 – Nomékop le Crapoteur, Ankama, octobre 2009


Cicatrices de guerre (collectif), La Gouttière, novembre 2009


Le Marin, l'actrice et la Croisière jaune, Quadrant, février 2010


Vents contraires, Delcourt, mars 2010


Ghetto poursuite, Dargaud, avril 2010


La Guerre secrète de l'espace, Delcourt, août 2010


De Briques et de sang, Casterman/KSTR, octobre 2010


De briques et de sang. Hautière et François. Brique11


-Quel est ton actualité ?

De Briques et de sang, qui vient de sortir chez Casterman/KSTR

Accords sensibles, à paraître en février chez Glénat/Treize étrange

Pour tout l'or du monde, à paraître chez Quadrants en avril

Abélard, à paraître chez Dargaud en juin

Yerzhan, à paraître chez Delcourt (mais je ne sais pas encore la date)


-Ca mange quoi un auteur de BD ?

De tout en grande quantité, sauf des choux de Bruxelles.


-Des conseils pour les jeunes qui voudraient faire de la BD ?

Soyez curieux de tout, forgez-vous une solide culture générale, travaillez beaucoup et épousez un(e) haut(e) fonctionnaire.


-Qu’emportes-tu sur une île déserte ? (3 ou 4 choix)

Un bateau.


-Ton groupe de musique préféré et est ce que tu écoutes un truc en particulier pour trouver l inspiration ?

Gogol Bordello. Non.


-Financièrement, ça vit de quoi un auteur de BD ?

D'avances sur droit.


-Est-ce que tu connais Brest ou la Bretagne ?

Oui. J'y suis né (en Bretagne).


-Le plus beau jour de ta vie ?

Demain.


-Quelle est la question que j aurais du te poser ?

Pourquoi vas-tu en festival ?


De briques et de sang. Hautière et François. Brique12


-Une question de Frank Giroud :
« Dis, pourquoi tu continues à répondre à toutes ces interviews??! »

J'avais une heure à perdre.


-Une question d’Arnaud Floc’h :
« Quelle est la part de sentiment et d’émotion dans la construction d’une œuvre ? »

17,6 %


-Deux questions de Chester :
« Cette vie terrestre a-t-elle un sens? »

Oui. Celui de la rotation du globe.


« A quoi bon tout ça? »

A quoi pas bon ?


-Une question de Obion :
« La place du dessinateur de BD dans la société ? »

A droite du scénariste.


-Une question de Kevin « Trantkat » Herault :
« Et sinon, sexuellement, ça baigne ? »

Ca trempe, même.


- Une question de Pénélope Bagieu :
« Dis-moi, sur quel genre de projet tu aimerais travailler aujourd'hui ? »


Aucun. Je voudrais prendre des vacances.


-Une question de Wilfrid Lupano :
« Mais dis-moi, au fond, un scénariste de BD, est-ce que ce n'est pas tout simplement un écrivain raté ? Mmmh ? »


Pas vraiment. Ecrivain, c'est ce que je serais sans doute devenu si je n'avais pas réussi à être scénariste.


- Une question d’Antoine Ozanam :
« euh... Et si la BD devait s'arrêter pour toi, que ferais-tu du reste de ta vie et comment vivrais-tu cela ? »


Cette question est trop hypothétique pour que je puisse y répondre. La réponse dépendra en premier lieu de la raison qui m'a fait arrêter la BD.


- une question de Gally :
« Pourquoi faire ce métier au lieu de travailler dans le bâtiment ? »


Parce que je n'aime pas l'odeur du ciment.


-Une question de Julie Maroh :
« Que cherches-tu à déclencher en racontant une histoire ? »

Ca dépend des histoires. De façon générale, l'intérêt du lecteur.


-Une question d’Arnaud Boutle :
« Je te paye combien pour cette interview ? »

Combien tu me proposes ?


-Une question de Pascal Bresson :
« Es-tu heureux de faire ce métier ? »

Oui.


-Une question de Jérémy :
« Est-ce que tu aimes les films de gladiateurs? »


J'aime tous les films assaisonnés à l'huile d'olive.


Dernière édition par stevan le Mar 8 Fév - 19:25, édité 1 fois
stevan
stevan

Messages : 166
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 41
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty Re: De briques et de sang. Hautière et François.

Message  Cécile le Ven 28 Jan - 19:24

Enquête policière à la veille de la première guerre mondiale. Qui assassine les membres du conseil de gérance dans ce lieu hors du commun qu'est le Familistère ? Le reporter Victor Leblanc de l'Humanité secondé par Ada, une habitante des lieux, mènent l'enquête.....

Récit plaisant dont l'atmosphère n'est pas sans rappeler celles des romans de Gaston Leroux et de son célèbre journaliste - enquêteur Rouletabille.

BD en sélection officielle au festival d'Angoulême 2011.
Cécile
Cécile

Messages : 51
Date d'inscription : 25/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty Re: De briques et de sang. Hautière et François.

Message  florian le Jeu 10 Fév - 16:54

Le familistère est l’atout majeur de cette BD mais aussi son personnage principal.
L’intrigue, assez classique, sert avant tout à présenter cette expérience sociale et humaine qui proposait en 1860 une alternative à l’économique capitaliste.
Ce lieu fermé, ou les passions se vivent en vase clos, est le théâtre idéal pour une intrigue policière.
Le dessin, très sombre, impose une ambiance pesante et oppressante qui sert parfaitement le récit.
florian
florian

Messages : 44
Date d'inscription : 20/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

De briques et de sang. Hautière et François. Empty Re: De briques et de sang. Hautière et François.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum